26/04/2005

Funérailles

Les funérailles nationales

 

Départ du poste Cité, où une chapelle ardente avait été dressée. Les Bruxellois y furent nombreux à s’incliner devant les deux cercueils. Le cortège, précédé d’une autopompe et de deux auto-échelles recouvertes de gerbes de fleurs, prit ensuite la direction de l’avenue de l’Héliport où les collègues de service avaient tenu à saluer leurs amis, tous les gyrophares des véhicules étaient allumés et toutes les sirènes hurlaient la douleur d’une grande famille. Le cortège se dirigea ensuite vers la basilique de Koekelberg, où des milliers de personnes, des pompiers belges et étrangers, des policiers, des gendarmes, la Croix Rouge, des civils en masse, etc... les attendaient. La messe, célébrée par sept prêtres, avait été particulièrement émouvante. A l’issue de la cérémonie religieuse, les deux cercueils ont été portés vers les corbillards par des pompiers, ceux avec qui Marcel et Jacques travaillaient. La fin a revêtu un caractère privé, Marcel fut amené au cimetière d’Evere, Jacques à celui d’Anderlecht.


21:07 Écrit par Le Poilu | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

QUE LEURS AMES REPOSENT EN PAIX TOUS NOTRE SOUTIEN ET RESPECT AUX FAMILLES ET AMIS .

Écrit par : ADESPOTA | 01/04/2007

Les commentaires sont fermés.